Recette de création du levain de seigle

Recette de création du levain de seigle.

Notez qu'un levain de seigle sera beaucoup plus résistant - pour le pas dire résilient, spéciale dédicace aux communicants - qu'un levain de blé.

Ingrédients

Recette

Créer un levain de seigle s'effectue en plusieurs jours :

Jour 1

On commence par créer un "lait de son de blé" :

Puis on créé un mélange seigle / eau sans chlore :

Laisser à température ambiante stable (25°C).

Jeter le reste de lait de son de blé.

Jour 2

On va faire un premier "rafraîchi" :

Laisser à température ambiante stable (25°C).

Jeter le reste de souche à la poubelle.

Jour 3

Même chose qu'hier, on rafraîchi son levain :

Laisser à température ambiante stable (25°C).

Jour 4

Même chose qu'hier, mais avec un rafraîchi le matin, et un autre le soir :

Laisser à température ambiante stable (25°C).

N'oubliez pas : un rafraîchi le matin + un autre le soir !

Jour 5

Durant les jours précédents, votre levain devrait déjà avoir gonflé. Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas bon signe, et il faudrait peut-être recommencer à zéro. Ne désespérez pas, les efforts sincères finissent toujours par triompher !

Si votre levain vous semble actif, c'est que vous pouvez d'ores et déjà préparer autant de levain que nécessaire à votre recette de pâte à pain, de pâte à pizza, ou de kvass !

Voici un exemple de rafraîchi permettant ensuite d'extraire 100g de levain :

J'espère que votre levain vous donnera autant de plaisir qu'il m'en apporte !

Conservation

Pour éviter d'avoir à rafraîchir tous les jours son levain, il est possible de le réfrigérer 1 heure après l'avoir rafraîchi.

Une fois réfrigéré, il ne sera nécessaire de le rafraîchir qu'une fois par semaine. Mais attention, pour l'utiliser à nouveau dans une recette, il faudra le rafraîchir deux à trois fois à température ambiante, pour qu'il retrouve toute sa vigueur d'autrefois (sic).

Vous avez aimé cette recette, ou vous avez quelque chose à ajouter ? N'hésitez pas à nous contacter, nous sommes des êtres humains comme vous, et nous répondons aux mails.

Retour au sommaire